La police nationale démantèle un vaste réseau de criminels organisés à Lokutu

Kinshasa, 28.10.2022. Le 25 octobre, la police nationale a mené une opération de démantèlement d’un vaste réseau organisé de criminels opérant à partir du village de Yakote dans le Territoire de Yahuma. Cette action s’inscrit dans le cadre des ordres directs du Gouverneur de la province de la Tshopo de rétablir l’état de droit dans la région, qui connaît une augmentation de cas de vols, de l’insécurité et de l’anarchie. Plusieurs leaders communautaires ont fait part de leurs inquiétudes aux autorités locales concernant cette situation, et PHC a récemment déposé une plainte auprès des autorités provinciales concernant plusieurs attaques de plus en plus violentes et à main armée contre son personnel.

Les activités illégales qui se déroulaient dans le village de Yakote ont été dénoncées par l’administrateur du territoire de Yahuma et les chefs des villages du territoire lors de réunions de suivi des actions sociales de PHC entre les leaders communautaires, les autorités administratives et les représentants de l’entreprise. Une telle réunion a eu lieu le 21 octobre 2022 avec pour objectif de discuter le progrès dans la mise en œuvre des activités prévues en 2022. Au cours de la réunion, les leaders communautaires ont noté qu’en plus de voler l’entreprise, les personnes impliquées dans les vols étaient devenues très violentes envers les autres membres de la communauté et représentaient une menace continuelle même pour les biens de la communauté. 

En date du 25 octobre 2022, le commandant de la police a organisé une mission en vue de rétablir l’ordre et le respect de la loi. Il a réquisitionné les gardes industriels de PHC qui sont familiers avec la configuration des plantations et des villages environnants pour lui montrer les endroits où se cachent les criminels.

En voyant les forces de l’ordre, les criminels les ont attaqués avec des bâtons et des machettes, et même avec des armes à feu, et ont blessé un policier. Aucun membre de la communauté et aucun agresseur n’a été blessé. Pendant l’opération, les policiers ont découvert plus de 24 tonnes de régimes de fruits de palme volés de la plantation de PHC, ainsi que plusieurs armes à feu illégales.

PHC salue les autorités provinciales pour leur écoute des préoccupations de la société et des leaders communautaires concernant l’insécurité croissante, et pour avoir pris des mesures afin de rétablir l’état de droit dans la région. PHC maintient sa détermination de collaborer avec les leaders communautaires, les autorités administratives et les populations locales afin d’atteindre l’objectif commun d’assurer une région paisible, sécurisée et prospère, en ligne avec la nouvelle vision de PHC qui est d’aller vers une prospérité partagée.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top