Médiation entre les PHC et les communautés : La délégation de l’ICM a rencontré les parties prenantes à Boteka

Une délégation du Mécanisme indépendant d’examen des plaintes (ICM), une initiative conjointe des banques européennes de développement DEG, FMO et PROPARCO, a visité Boteka, le site des Plantations et Huileries du Congo, PHC en sigle, dans la province de l’Équateur, du 26 novembre au 3 décembre 2022, pour préparer la médiation entre les Plantations et Huileries du Congo, PHC en sigle, et les communautés locales concernant une plainte déposée par les communautés en 2018. L’équipe de l’ICM était conduite par le médiateur principal et chef de la délégation. Un médiateur assistant ainsi qu’un traducteur faisaient également partie de la délégation.

Lors de leur précédent séjour en RDC, du 23 mai au 3 juin 2022, les experts de l’ICM avaient rencontré les plaignants et les chefs de groupement pour acquérir une compréhension plus approfondie des plaintes déposées à l’ICM et qui seront examinés durant la médiation. Cette visite avait été suivie d’une autre rencontre en août 2022 à Lokutu pour sélectionner et former les personnes qui devront participer à la prochaine médiation entre les communautés et les PHC.

À Boteka, la délégation de l’ICM a tenu une réunion avec les membres de la communauté représentant 17 villages du groupement Boteka. Au total, 108 membres de la communauté ont pris part à cette rencontre. Parmi les participants, on peut citer le chef du groupement de Boteka, les chefs de villages ainsi que les représentants des femmes et des jeunes. La société civile était également représentée. À l’issue de la réunion, les membres de la communauté ont désigné 17 représentants et 4 membres de la société civile pour prendre part à la prochaine médiation.

Les représentants des communautés ont pris part à la formation organisée par la délégation de l’ICM.

Pour mieux préparer les participants à la médiation, la délégation de l’ICM a organisé une formation le 30 novembre 2022 au cours de laquelle, les représentants des communautés et de la société civile ont appris les principes de négociation ainsi que la résolution des conflits.

« En tant que représentant de la société civile, je ne peux qu’être satisfait de l’initiative de la délégation de l’ICM de nous préparer à la médiation. J’ai beaucoup appris sur la résolution des conflits et j’ai hâte de prendre part à la prochaine médiation », déclare Monsieur Héritier Ntsimbo président de la société civile du secteur de Dwali.

« Régler nos différends dans le cadre d’une médiation est la meilleure des solutions. C’est pour cette raison que je soutiens les efforts de l’ICM pour nous préparer à la médiation à venir ainsi que la volonté de la société PHC de prendre en compte les préoccupations de la communauté », indique Madame Nkasa Mpokola Doudous, membre de la communauté du village Bondjoku, qui a participé à la formation organisée par la délégation de l’ICM.

À Boteka, comme à Lokutu, les préparatifs pour la prochaine médiation entre les PHC et les communautés vont dans la bonne direction. En se rapprochant de la communauté par la médiation, les PHC entendent sauvegarder la prospérité partagée, à travers laquelle elle s’est engagée à améliorer les conditions de vies des populations environnantes de ses sites.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top