Médiation entre PHC et les communautés : les préparatifs avancent

Une délégation du Mécanisme indépendant d’examen des plaintes (ICM), une initiative conjointe des banques européennes de développement DEG, FMO et PROPARCO, a séjourné à Lokutu du 15 au 22 août 2022, pour faire avancer le processus de médiation entre PHC et les communautés locales pour une plainte déposée par les communautés en 2018. La délégation était composée d’un chef de délégation, du médiateur principal, de son assistant ainsi que d’un interprète.

Lors de leur précédent séjour en RDC, du 23 mai au 3 juin 2022, les experts de l’ICM avaient rencontré les plaignants et les chefs de groupement pour acquérir une compréhension plus approfondie des griefs qu’ils avaient déposés à l’ICM et qui seront examinés durant la médiation.

La visite de l’équipe de l’ICM effectuée récemment à Lokutu a permis une fois de plus de faire avancer la médiation. Au cours de cette mission, la délégation de l’ICM a procédé à la sélection des personnes qui devront participer à la médiation. Ainsi, 7 personnes membres des communautés de Lokutu, une personne de la société civile ainsi que 4 représentants de PHC feront partie des discussions de la médiation.

La délégation de l’ICM au cours d’une réunion avec toutes les parties prenantes de la médiation.

Après l’étape de sélection des participants à la médiation, une formation sur la résolution des conflits et les principes de négociation a été animée le 21 août par le médiateur principal. Le but de cette formation est de préparer les participants et leur faire comprendre le processus et les règles de la médiation.

La mission de la délégation de l’ICM à Lokutu s’est clôturée sur une note positive. En témoigne un représentant de la société civile qui a pris part à cette activité :

« Le processus de médiation initié par les experts de l’ICM est une bonne chose, car elle permet de traiter les plaintes dans le cadre d’une médiation au lieu de les porter devant les instances juridiques. Au cours des échanges avec la délégation de l’ICM, j’ai noté la volonté de toutes les parties prenantes de faire aboutir le processus de médiation », a déclaré John Esonga, président d’une organisation de la société civile à Basoko/Lokutu.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Scroll to Top